Humanitude ?

L’établissement La Neuville à Amiens (80) peut être fier de la démarche dans laquelle il s’est engagé depuis 3 ans. En effet c’est le 1er et seul EHPAD de la région des Hauts-de-France à avoir reçu le label Humanitude, garantie de
« bientraitance ». Cette démarche a au moins deux vertus : améliorer la vie et le bien-être des résidents et redonner du sens aux missions de toutes les équipes qui œuvrent quotidiennement aux cotés des personnes âgées.

Depuis 2016, cet EHPAD s’est lancé dans une nouvelle approche pour accompagner ses 114 résidents. Récompensée en février 2019 par le label Humanitude, cette méthode prône le retour à l’autonomie et le respect de la singularité et de l’individualité.

Cette approche professionnalise les liens entre eux et leur entourage : personnel soignant, collaborateurs Medirest, animateurs, accompagnatrices, assistants…. Plus qu’une nouvelle méthode de soins dispensés aux séniors, c’est une véritable philosophie, celle de « bien faire avec » plutôt que de « faire à la place de ».

« Il ne s’agit pas seulement d’accompagner les personnes âgées avec humanité mais de les réhabiliter dans ce qu’elles possèdent de typiquement humain » – Annie de Vivie – Directrice des Formations Humanitude


Basée sur 3 piliers relationnels forts : le regard, la parole et le toucher et un pilier identitaire indispensable la verticalité, cette méthode recense plus de 150 techniques. Son objectif ? Répondre et garantir le respect des 5 principes suivants, 24H sur 24, 7 jours sur 7, dans tous les services de la maison.

medirest restauration santé seniors et médico-social


Zéro soin de force sans abandon de soin,
Ne pas imposer les soins qui pourraient être vécus comme de la maltraitance.
Respect de l’intimité et de la singularité,
Respect du domicile, des goûts, des horaires… / Adaptation de l’organisation au rythme du résident.
Vivre et mourir debout,
Proposer 20 minutes de verticalité par jour à chaque personne pour qu’elle ne devienne jamais grabataire : être levé lors de la toilette, sortir du fauteuil roulant pour s’installer à table…
Ouverture de la structure sur l’extérieur : familles, bénévoles, sorties, évènements,
Pour valoriser le professionnalisme des équipes sur le terrain.
Lieu de vie – lieu d’envies (projets d’accompagnements personnalisés).
L’établissement va réfléchir à la résolution de projets personnalisés pour créer une dynamique sociale avec des lieux de vie et des lieux d’attrait.

« Appliquer une approche domiciliaire demande beaucoup de réflexion, d’aménagement et de passion ! Au lieu d’imposer l’organisation à la personne, c’est l’organisation qui va s’adapter, dans son intérêt (pour éviter les troubles du comportement). Nous permettons ainsi aux résidents de vivre comme ils l’entendent, à leur rythme. » souligne Guillaume Delalieu – Directeur de l’EPHAD La Neuville

Medirest, restauration en santé, seniors et médico-social- Société de restauration collective
Medirest, restauration en santé, seniors et médico-social- Société de restauration collective
Des compétences spécifiques pour prendre soin de situations particulières.

Être à l’écoute des choix des résidents, de leurs envies, ne plus faire les choses à leur place, suivre leur rythme… « Humanitude révolutionne la vie en EHPAD. On passe d’une vision très sanitaire à une approche centrée sur la relation professionnalisée et surtout rassurante. » – Annie De Vivie

Plus question aujourd’hui d’entrer dans une chambre sans frapper (respect du domicile), de forcer un résident à accepter un soin ou de le réveiller à 8h du matin pour prendre son petit déjeuner. L’intimité est, en tout point, respectée… à condition bien sûr d’agir en fonction des situations et des personnes. « Une fois les bases acquises, l’organisation et chaque professionnel vont s’ajuster à chaque patient. Plus question alors de timing. On intervient lorsque la personne le souhaite. On est davantage à l’écoute de ses désirs et de ses besoins. On apprend à connaître son histoire. Pour la qualité de vie au travail aussi ! » – Annie de Vivie

Une organisation ouverte à tous, pour le bonheur de tous

La mise en place de ces nouvelles règles a pu se faire en modifiant l’organisation des services… de tous les services ! Le plus dur a été de « changer les habitudes ». Pour que ça marche, « tout notre personnel, prestataire de restauration compris, a dû être formé à l’approche Humanitude. Medirest a toujours été associé au bon déroulement de ce projet et a démarré sa première formation dès juin 2014. Et pour consolider ce nouveau savoir-faire, les équipes en cuisine ont dû, elles aussi, apporter leur pierre à l’édifice ! On ne pouvait faire sans elles. L’instant repas est un moment trop important aux yeux de nos résidents ! » – Guillaume Delalieu

En EHPAD, il est en effet impossible de dissocier la prestation culinaire des autres services. « Il faut que tout le monde soit en phase et s’investisse pleinement. Humanitude est un projet fédérateur ! » commente Guillaume Delalieu. « Un établissement souhaitant recevoir le label, doit se former et accompagner ses collaborateurs sur plusieurs années. Il est nécessaire qu’il se projette dans une transformation complète de son organisation et de son activité (plages horaires repensées, propositions de buffets petit-déjeuner, veillée et collation le soir, la nuit). Pour réussir, l’établissement doit emmener ses sous-traitants, partenaires avec lui » – Annie de Vivie.

« La formation Humanitude nous a permis de mieux comprendre la personne âgée et l’étendue des services de soins associés. Aujourd’hui, nos compétences ne s’arrêtent plus à la cuisine, nous les partageons avec l’ensemble de l’équipe de soins. Notre Chef gérant, Matthieu et son équipe, est totalement impliqué et s’inscrit dans une démarche volontariste. Il est proactif et propose de nombreuses initiatives. » – Patrick, Chef de Secteur Medirest.

« Si les aspects nutrition liés au repas sont essentiels pour le maintien de l’autonomie, le plaisir reste en bonne place ! Pour répondre aux critères du principe du label Humanitude « Lieu de vie-Lieu d’envies » la salle à manger où les résidents prennent leur repas devient lieu de plaisir » – Matthieu

Des résultats significatifs.

• L’absentéisme du personnel a été divisé par deux.
• L’état de santé des résidents s’est amélioré : disparition des escarres

« Preuves que chacun y trouve du sens ! Grâce à l’Humanitude, nos collaborateurs retrouvent foi en leur travail et nos résidents réaffirment leur confiance envers le personnel soignant plus disponible et à l’écoute. Ça peut sembler bête, mais c’est très révélateur ! C’est une très belle façon de valoriser la profession. Il n’y a qu’à entendre les témoignages des résidents, des familles et des soignants. Tous sont unanimes ! » – Guillaume Delalieu.